Quelle est la durée des travaux de ravalement de façade d’un immeuble ?

La durée des travaux va dépendre de plusieurs points :

  • La taille de la façade.
  • L’accessibilité des lieux (pose d’échafaudage).
  • Le type de rénovation à effectuer.
  • La disponibilité des ouvriers.
  • Les conditions météorologiques.

En général, un ravalement de façade d’immeuble dure entre deux et quatre semaines à minima. Dans certains cas (bâtisse historique par exemple), les travaux peuvent durer plusieurs mois.

Mais il est important de noter que cette durée peut varier en fonction du cas particulier. Par exemple, si votre façade est très grande, les travaux dureront plus longtemps. De même, si le chantier est difficilement accessible ou si les travaux de rénovation sont plus complexes, ils seront plus longs à réaliser. Enfin, si le temps est mauvais, les ouvriers devront parfois s’arrêter de travailler, ce qui retardera les travaux de rénovation.

Prenez 5 petites minutes pour remplir ce formulaire de demande de devis de ravalement. En 48 heures, 3 devis totalement gratuits vous seront adressés.

L’intervention d’un professionnel

La loi oblige le syndic de copropriété à mettre en œuvre des travaux de ravalement de façade lorsqu’il existe un constat faisant apparaître une « salissure » importante ou que le ravalement projeté est rendu nécessaire par un état de dégradation manifeste du bâtiment.

Il convient donc de déterminer préalablement si le ravalement est effectivement nécessaire, et quand il devra être réalisé. Le syndic se doit donc de faire réaliser plusieurs devis de ravalement. En AG, le choix de l’entreprise en charge des travaux pourra faire l’objet d’un vote.

Le recours à un professionnel

L’intervention d’un professionnel est indispensable lorsque le ravalement est rendu nécessaire par un état de dégradation manifeste du bâtiment. Le recours à un architecte n’est pas obligatoire, mais recommandé lorsque la nature des travaux le justifie.

Le prix des travaux de ravalement de façade

Les dépenses relatives aux travaux de ravalement sont variables selon les communes, mais également selon le type d’immeuble concerné. Si elles sont prises en charge par la copropriété, il est nécessaire de se renseigner sur les charges prévisionnelles des travaux.

Il est important de savoir que le prix d’un ravalement est généralement compris entre 30 et 150 €/m². Ce coût peut être réduit en fonction du type de façade, et surtout de la surface à ravaler. En revanche, certains coûts seront incompressibles (installation échafaudage, protection, préparation surface, etc.).

À savoir : dans le cas d’un immeuble soumis au statut de la copropriété, les travaux peuvent faire l’objet d’une réduction de la quote-part des charges communes, dans la limite de 10 % du budget prévisionnel.

Les démarches à effectuer en cas de travaux non conformes

Des travaux non conformes peuvent être le signe d’une malfaçon dans la construction ou la rénovation de la façade. Ces malfaçons sont notamment liées à une fissuration ou un décollement des enduits, ainsi qu’à un manque d’étanchéité.

Il est nécessaire de déclarer le sinistre, dans un délai de 10 jours à compter de la réception des travaux, auprès du maire de la commune où les travaux ont été réalisés.

Une fois les travaux terminés, il est important d’en informer la mairie pour lui faire part de la détérioration de la façade. Celle-ci peut également décider d’engager une procédure d’autorisation de travaux.

Le contrôle technique du ravalement des façades

En cas de risque d’incendie, de pollution des sols ou d’amiante, le ravalement doit être accompagné d’un contrôle technique.

Le contrôle peut se faire par un professionnel accrédité par le Comité français d’accréditation (COFRAC) ou par un organisme indépendant habilité à procéder à des contrôles de qualité.

Il est obligatoire pour les travaux de ravalement portant sur les façades, mais aussi dans certaines situations, comme lorsque l’immeuble abrite une installation classée.

Une fois le contrôle réalisé, une attestation de conformité doit être remise au propriétaire. Cette attestation indique si les travaux ont été réalisés conformément à la réglementation en vigueur et si la façade est conforme aux dispositions contractuelles (ou autres normes) en vigueur.

Si le propriétaire n’est pas sûr de la conformité de la façade, il peut la faire vérifier par un professionnel.

Il est également possible de demander l’avis d’un expert en bâtiment. Pour cela, il convient de constituer un dossier. Ce dossier doit contenir les documents suivants :

  • Devis des travaux accompagné d’une attestation de l’entreprise précisant que les travaux sont bien réalisés et conformes à la législation en vigueur
  • Photographies du bâtiment et des travaux réalisés par un professionnel de la façade
  • Éventuelle justification des garanties financières ou assurances des professionnels qui interviennent dans les travaux
  • Formulaire d’attestation permettant de vérifier la réalisation et le respect de l’obligation de déclaration ou d’autorisation auprès de l’administration
  • Fiche de calcul permettant d’évaluer la consommation énergétique des travaux, en cas de travaux d’isolation des murs par l’extérieur
  • Si le professionnel n’est pas en mesure de fournir l’attestation de conformité, il peut faire la preuve du respect des obligations d’isolation par l’extérieur, à la charge du propriétaire.
  • Il est aussi possible de faire appel à un architecte pour réaliser le projet.

logo-peinture-pro

Notre réseau national nous permet de vous garantir qu'un artisan peintre ou une entreprise de peinture en bâtiment proche de chez vous pourra vous épauler. Sérieux et qualité des travaux, telles sont nos valeurs.

Devis peinture

Devis peinture Toulouse

Devis peinture Bordeaux

Devis peinture Montpellier

Devis peinture Perpignan

Nos partenaires : Moquette de pierre |